Nos conseils pour préparer votre demande de prêt immobilier

Pour l’achat d’un bien immobilier, que ce soit pour votre résidence principale, un second bien ou encore pour réaliser un investissement locatif, vous envisagez de souscrire un prêt immobilier.  Comment financer votre achat immobilier au meilleur taux, bien préparer votre demande de crédit immobilier et éviter un refus de votre banque ?

Pour garantir l’acceptation de votre prêt immobilier, également appelé « crédit à l’habitat », vous devez soigner et préparer votre dossier en amont. Mettez toutes les chances de votre côté pour un prêt immobilier avantageux et adapté !

Voici nos conseils pour préparer votre demande. Nous publierons dans un prochain article les 2 étapes complémentaires à cette première étape de préparation d’un dossier d’emprunt : Analyser les taux pour faire jouer la concurrence et Négocier les indemnités de remboursement anticipé ainsi que les frais de dossier.

ÉTAPE 01 : SOIGNEZ VOTRE PROFIL EMPRUNTEUR

Les banques minimisent leur prise de risque et passent en revue quelques grandes caractéristiques de votre dossier, qui entraineront l’acceptation ou non de votre dossier. 

Votre compte bancaire : les découverts bancaires sont rédhibitoires pour l’obtention d’un crédit immobilier. Il en va de même pour les incidents de paiement et les recours excessifs au crédit. Un dossier attrayant  révèle votre responsabilité financière et séduira plus facilement les banques.

Votre stabilité professionnelle : Même si ce n’est pas une obligation, avoir un contrat de travail type CDI et occuper un emploi salarié et pérenne depuis plusieurs années est un atout non négligeable pour les banques. Certaines banques refusent en effet de financer des profils dont la période d’essai n’est pas validée et peuvent demander une attestation de l’employeur. Pensez à avoir une situation professionnelle stable depuis au moins 3 mois avant de réunir les documents qui vont constituer le dossier à présenter.
Le crédit immobilier est ouvert à tous, même si vous êtes entrepreneur. Mais contrairement aux salariés fixes, vous devrez présenter des garanties complémentaires.

Économisez et constituez un apport personnel : L’apport permettra de financer le coût des frais de notaire (3 % dans le neuf et 7% à 8% dans l’ancien). Bien qu’aucun montant particulier ne soit requis par la loi pour emprunter, l’apport personnel permet de consolider votre profil emprunteur auprès des banques et possède un triple avantage.  Il prouve votre engagement personnel, montre votre capacité à épargner, et permet de réduire le montant de la quote-part de financement. Plus votre apport personnel est important, moins vous emprunterez et plus vous allégerez vos échéances et/ou la durée du prêt, ce qui vous permet d’accéder à de meilleures conditions d’emprunt. Les banques apprécient généralement un apport d’au moins 10 %.

Votre taux d’endettement : celui-ci ne doit pas dépasser 33 % du montant total de vos revenus, en comptant la mensualité du futur crédit immobilier, plus les autres éventuels crédits contractés. Ce mode de calcul a pour but de dégager un reste à vivre suffisamment important et garantir le remboursement des prêts.

Retrouvez dans notre prochain article nos conseils pour comparer les offres de crédit et négocier avec votre banque. Et si en attendant vous rester en cherche pour l’achat d’un bien immobilier sur Avignon, Villeneuve-lès-Avignon, Miramas, Orange, Morières-lès-Avignon, Eyguières, L’Isle-sur-la-Sorgue, Châteauneuf-de-Gadagne, nos conseillers sont à votre disposition pour vous aider dans votre recherche.

Vous pouvez aussi découvrir nos programmes neufs et nos biens à la vente directement sur notre site.